La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Photo
Jean-François Rainville

Si  le Trident m’était conté
Par Manon Vaillancourt

Que d’événements se sont passés depuis l’obtention de notre charte le 19 mai 1999.

Le nom Trident  inspiré par Paul Chailler 

Rappelons que le nom du Trident fut inspiré par feu Paul Chailler. Le TRI signifie un  terroir drainé par trois embranchements de la rivière Nicolet; IDENT représente l’identification d’une population déterminée par la nature géographique vallonneuse, offrant des variétés d’agriculture et de réalisations industrieuses et enfin, TRIDENT  symbolise le spectre, insigne de la fierté d’appartenance à son coin de pays, du royaume de son histoire locale, ancienne et actuelle, par le médium d’un journal communautaire.

Évolution constante au fil des ans

De 1999 à 2003, les moyens financiers étaient restreints. Depuis 2003, c’est la précieuse collaboration du Ministère de la Culture et des Communications et de la Condition féminine (MCCCF), appuyée par la générosité et le soutien de nos commanditaires, qui permet à l’équipe du journal de vous offrir gratuitement 10 parutions annuelles jusqu’à ce jour.

Soulignons également que depuis 2003, les nombreuses formations vécues à titre de membre au sein de l’Association des médias écrits et communautaires du Québec, (AMECQ),  nous ont permis d’améliorer l’infographie, la mise en page et le traitement de textes de manière substantielle, ce qui a donné un nouvel élan au Trident.

Rappelons que depuis 2008, l’image visuelle du journal s’est beaucoup améliorée, dû au fait que nous avons ajouté la couleur et les photos, pour le plus grand bonheur de nos lecteurs!

Le Trident incontournable au développement

Liberté de presse menacée, Gibson, spécialiste en communication, souligne que les acteurs de développement ont besoin de l’information locale et régionale pour permettre le développement des communautés et des individus. 

À cet effet, l’ensemble des dossiers importants qui ont été relatés au fil des ans afin permettent de débattre des enjeux majeurs de notre communauté ou de souligner les événements joyeux et malheureux vécus au sein de nos  familles, nos institutions, nos organismes ou  nos entreprises.

Merci aux porteurs de paroles

Si le Trident demeure l’un des plus beaux outils qui préserve l’esprit d’appartenance de notre communauté, c’est grâce à nos bienveillants porteurs de parole et de mots et les collaborateurs qui ont défilé depuis 1999. 

Depuis ce temps, c’est plus de 32 administrateurs dévoués, 7 infographes, 22 chroniqueurs, 9 journalistes et plus de 50  lecteurs de tout âge qui ont pris leur plume et leur coeur avec ce grand souci de livrer un journal de qualité qui fait la fierté des Wottonnais. 

C’est pourquoi nous comptons sur votre précieuse collaboration pour continuer de vous offrir un contenu de qualité qui  rejoint les préoccupations de toutes les générations de Wottonnais.

GRAND MERCI à nos partenaires financiers et à tous ceux et celles qui ont donné et qui donnent de leur temps précieux.